Responsive image
 

Ile de Sein, septembre 2017


L´excursion du 2 septembre 2017 a permis à 70 membres de la Société archéologique du Finistère de découvrir la côte nord de l´île et le bourg. Elle était organisée par Christian Lioto (SAF) et Ambroise Menou (représentant le maire de l´Île de Sein). La visite guidée a été assurée par Bruno Lamarche. Sa grande connaissance de l´île a été appréciée tout au long de la journée.



Autour de l'église

Les mégalithes sont appelés ar Brigourien (les causeurs) en raison de la brisure de l´un d´entre eux qui le fait ressembler à un personnage qui parle à son voisin. Monument aux morts rappelant que le petit caseyeur Victorine-Hélène a été coulé par un sous-marin allemand en mai 1917. Le monument porte l'inscription "Trois victimes civiles d'un sous-marin boche".



Au nord du bourg

Les pompes municipales ont été construites en 1896 pour répondre aux besoins en eau potable. Elles sont alimentées par l´eau de pluie recueillie notamment sur le toit de l´église. Près des mégalithes de Nifran, le calvaire date de 1776 et le moulin de 1877. Les blockhaus de 1940 ont été surnommés Kremlin et Vatican.



Meneï sud

L'hélice qui repose en bord de mer est celle du vapeur "Hélène", échoué en décembre 1929. Les fours à goémon étaient utilisés pour fabriquer de la soude à partir des laminaires séchés et brûlés. Lors de la dernière épidémie de choléra qui dura de décembre 1885 à janvier 1886, le Docteur Gouzien, récemment arrivé sur l'île, imposa difficilement l'inhumation des cadavres dans un lieu à l'écart du bourg, le cimetière de cholériques.



Meneï nord

Sculpté par M. Quillivic, le Monument des Forces Navales Françaises Libres fut inauguré par le Général de Gaulle lors de sa deuxième visite officielle à Sein, le 7 septembre 1960.



Au nord de l'île

Haut de 51m, le phare de Goulenez a été construit en 1950. Le premier phare datait de 1839. Il a été dynamité par les Allemands en 1944. La chapelle Saint-Corentin a été reconstruite au XVIIème siècle sur les fondations d'un ermitage du XIIème siècle. Elle a été rebâtie en 1970. L'amer Plas Ar Skoul sert de repère aux marins.